Cœur-de-chêne
Herbaliste /Energéticien /Sylvothérapeute à Vienne
 
3 place saint-maurice, 38200 Vienne
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 16h
 
06 42 23 65 08

L'if - fiche synthèse

Fiches synthèses - arbres & plantes

 Conifère, sans cône, cousins des résineux, mais sans résine, gymnosperme, malgré ses arilles (qui ne sont pas des fruits !), c'est un original.

Gardien de l'immortalité... L'if est un puissant symbole, un arbre mystérieux qui, comme beaucoup de plantes toxiques, fascine. D'une longévité à toute épreuve, il emprunte même au phoenix sa capacité à renaître de lui-même, en se creusant et en se ressemant au centre de son tronc.

L'if est d'une puissance qui impose le respect. c'est d'ailleurs l'un de ses enseignements. j'aime à dire que quiconque se présente à lui avec orgueil, le cueille et tente de lui subtiliser ses secrets, se voit enseigner le respect et l'humilité de façon fulgurante. 

Pas de demie-mesure: qui cherche à dépasser la mort, à la maitriser, se voit gratifier de son baiser.

Lors des bains de forêt, je partage souvent cette vision qui m'appartient: notre société occidentale se construit aujourd'hui dans une course perpétuelle vers l'éternelle jeunesse, vers la vie sans mort et sans maladie. On voit pourtant fleurir de nouvelles maladies, qui d'ailleurs, nous ressemblent !

Le cancer ! schématiquement, c'est une cellule malade qui refuse de mourir, qui dégénère et qui finalement entraine le reste du corps vers... La mort. pas d'échapatoire. Bon, bien évidemment, ce n'est pas que ça et c'est une maladie complexe. N'allez pas boire de tisanne d'if pour soigner un cancer sur ces seules allégations !

Même si l'if à eu à jouer un rôle dans le traitement du cancer, c'est de ses taxanes, un principe actif que l'on a isolé, qu'est né le traitements, pas de la plante entière ! Pour moi la symbolique est là: l'if vient enseigner à ces cellules véhémentes que le cycle doit inclure une fin, qu'il ne peut être éternelle et que pour être immortelle, il faut paradoxalement accepter de mourir. accepter de muer, de se transformer.

Cette utilisation de l'if, dans les cas de cancer à été aujourd'hui abandonné. On notait autant de bénéfice que de risques voire plus de désagrément que de bénéfices.

Aujourd'hui, son usage est purement décoratif et s'il s'invite dans nos cimetière, dans nos haie, rare sont ceux qui se risquent à manger son arille, petite "baie" rouge, seule partie commestible de l'arbre. Ces arrilles ne sont pas des fruits, botaniquement parlant ! elles contiennent justement une petite "graine" qui est le fruit de l'arbre. Et si l'enveloppe rouge et sucré n'est pas toxique, les graines, elles, le sont ! gare à ne pas les avaler ou à plus forte raison à ne pas les croquer !

Je souligne toujours, en parlant de ces petites baies, qu'elles sont l'expression de l'intelligence de la nature: grace à l'enveloppe succulente les oiseaux et petits rongeurs avalent les graines, qu'ils ne croquent pas et donc qui ne les tuent pas. elles finissent par être disséminé aux quatre coins de la forêt pour donner vie à de nouvelles poussent. c'est ce qu'on appelle la zoochorie ! Le fait de disperser ses semences par le concours des animaux.

Mais ce n'est pas la seul stratégie de l'if ! Cet atypique empreinte au saule et aux feuillus une capacité à faire des rejets (sur les souches coupé où que la tempête à arraché, ou d'une branche coupé puis planté en sol).
D'ailleurs, j'employais plus tôt l'image du phoenix et elle est fort à propos: lorsque l'arbre se creuse, il n'est pas rare que des rejets de lui même y poussent. on raconte que certains if permettent à un homme à cheval de passer en leur coeur. c'est vous dire s'il y a la place pour ce rejet de pousser croitre et remplacer l'arbre qui finit par laisser sa place d'une manière ou d'une autre.

C'est d'ailleurs l'une des sources de la difficulté à daté certains spécimens ! le jeune if et l'ancien se confondant, le daté, même en le coupant et en étudiant les cernes du bois, devient alors mission compliqué, si non impossible !

Décidement, c'est un secret bien gardé que celui de l'immortalité. 
Arbre mythologique parmi les arbres légendaires, voici sa fiche synthèse en quelques points clefs:  


Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion