Cœur-de-chêne
Herbaliste /Energéticien /Sylvothérapeute

Ne jetez plus vos hydrolats périmés

12 Jan 2023 Cœur-de-chêne aromathérapie

présence d'une mère dans un hydrolat

Les hydrolats (HA), ça ne se garde pas indéfiniment...
La bienséance considère qu'il est possible de les conserver un mois au frigo après ouverture. Parfois plus, parfois moins.

Si vous êtes comme moi, vous y pensez souvent, mais parfois vous oubliez... aïe !
Et si vous êtes comme moi, il vous arrive aussi souvent de ne pas finir vos cures d'un mois et de rester avec un peu d'hydrolat sur les bras. Même s'il ne donne pas de signe de contamination, il est préférable de ne pas s'en servir... dommage.

En plus de ça, selon que l'hydrolat ait été correctement conditionné ou non, il peut aussi être contaminé avant ouverture ! L'altération de l'odeur, la présence d'un aggloméra de bactérie ressemblant à une mère de vinaigre (Cf. Photo) sont des indications d'une détérioration du produit. Dans ce cas, pas d'utilisation pour vos petits bobos embêtants.

Dans chacun de ces cas, vous voilà avec un hydrolat qui sera perdu et qu'il va falloir jeter...

JETER ? MAIS T'ES PAS BIEN BRIGITTE ! QUEL GASPILLAGE !
TU AS PENSÉ AU COÛT ÉCOLOGIQUE FARAMINEUX DE LA PRODUCTION D'HYDROLAT ET D'HUILES ESSENTIELLES ?

Non, non, non... bonnes nouvelles ! il est possible de se resservir de vos hydrolats passés de date.


 

Le recyclage, y a que ça de vrai !

Si on évitera donc l'usage en interne, les applications en externe et l'usage des dits-hydrolats contaminés dans les préparations culinaire ou cosmétique (bien qu'une fois bouilli, potentiellement, l'hydrolat redevienne stérile) il est encore possible de lui donner une seconde vie !

Vous avez certainement déjà vu des tonnes d'articles dans crucruche-et-concon magasine ou des vidéos Do-it-the-worse-way-possible-yourself sur Toktok qui vous proposaient les huiles essentielles pour parfumer votre poubelle ou le linge ? Ce n'est effectivement pas une bonne idée. Je vous dirais à nouveau pourquoi dans un autre article, c'est pas l'propos aujourd'hui !

En tout cas, voilà: Plutôt que de flinguer votre fosse septique avec de l'huile essentielle (HE) d'eucalyptus et de parfumer vos petites culottes avec de l'HE de lavande vraie (et donc de flinguer votre flore génitale... oui, messieurs, vous aussi) que diriez-vous d'employer vos HA périmés ?
 

Pour le linge :

brigitte en culotte avec des plantes parce qu'il faut bien que le patriarcat vive !

Non, Brigitte, tu ne le mets pas directement dans la petite culotte non plus...

Et oui ! Si tu ne veux pas te retrouver avec des boutons sur le poupou ou la poupoute, il est plus sage d'ajouter ton hydrolat dans une bassine avec du savon pour y faire tremper ton linge. La présence minime d'HE dans l'hydrolat parfumera ton linge et le savon dézinguera allègrement toute trace de bactérie !

Et, magie ! poupou sent la Provence et poupoute ne s'est jamais sentie aussi calme et pimpante !

Il n'est pas nécessaire de verser les 90l des différents hydrolats que vous avez conservés d'un coup. Un petit verre de 2 à 5cl devrait suffire à donner un délicat effluve à votre sous-vêtement le plus coquin.

Et si vous n'avez pas cette quantité là, faite avec ce que vous avez, ce sera toujours ça: on parle de conseils antigaspi ! hors de question de compléter avec des HA encore propre à la consommation !

Quant aux eaux usées contenant votre hydrolat, dans un bidon (récupéré) et direction la déchetterie.

(Ps: Je suis très content de la photo d'illustration de cette astuce-ci. Mesdames, je comprends votre déception, mais j'ai pas trouvé, dans la base de données fournie par mon site, de photos d'Apollon en slip avec des fleurs.)

(Ps 2: j'ai apporté une modification après le commentaire pertinent de l'une d'entre vous. Les hydrolats contiennent des huiles essentielles. La concentration est faible (entre 0,02 et 0,2%) et s'ils sont utilisés épisodiquement, l'impact sur l'environnement via le rejet dans les eaux grises est plus que faible et laisse le temps aux milieux qui les accueille de se régénérer (sans parler du fait qu'ils seront dilué dans les milieux). Cependant, étant d'accord avec le principe d'ultime précaution, j'ai revu les dosages que je proposais initialement et la méthode, pour parfumer votre linge et éviter de rejeter vos eaux usées avec les principes aromatiques dedans. c'est une méthode que je n'emploie pas: parfumer son linge, est ce vraiment utile ?)

Pour le ménage

un enfant qui balaie le sol, parce qu'il faut bien faire vivre l'esclavagisme

(et devinez quoi ? J'ai pas trouvé de photo d'hommes qui fassent le ménage. Que des images de synthèses.)

Vous êtes adepte du ménage au naturel et récurez les surfaces avec du vinaigre blanc ? Ajoutez-y votre hydrolat et dorénavant, en plus de vous piquer le nez comme avant, il aura une note de queue de la fragrance de votre choix: Vinaigre au thym, vinaigre à la rose, vinaigre à la mélisse et mon préféré, vinaigre à la lavande.

Comment, votre poubelle ne sent pas bon ? Lavez-la. Oui, c'est évident, mais visiblement pas pour tout le monde ! après l'avoir rincé, hop, mettez y votre hydrolat: dorénaprès les crevettes que vous aurez oublié de mettre directement dans la poubelle au bout du chemin auront un bouquet floral en plus de sentir le pas frais !

Qu'ouïe-je Brigitte ? Tu te demandes si, du coup, les bactéries présentes dans l'hydrolat ne risquent pas de proliférer dans ta poubelle ? À moins que tu n'y manges, cela ne pose pas de problème. Tu sais ce qui prolifère dans ta poubelle habituellement ? Des bactéries. De déchets. Oui. Pardon pour ta germophobie.

Enfin, tu aimes te déplacer à quatre pattes dans toute la maison et tu voudrais que ton parquet fleur bon le printemps ? Si ton produit pour le sol n'est pas déjà aromatisé au pin sylvestre, là encore, ton HA passé de date est une super alternative !

Les hydrolats périmés, l'avenir de nos foyers.

Non, calmez-vous. Je ne voulais juste pas écrire "conclusion". Ça fait toujours un peu con comme titre de conclusion.

Les hydrolats périmés, c'est quand même la tuile. Bien évidemment, il vaut mieux en tout premier lieu ne préparer seulement que ce dont on a besoin et éviter de perdre ou détériorer ce précieux breuvage qui rend de fabuleux services.

Mais je me suis retrouvé avec une contamination après avoir utilisé pendant deux semaines mon hydrolat fait maison de lavande et l'avoir laissé plus d'un mois ouvert. Alors plutôt que de le jeter dans l'évier, je me suis dit que de vous faire un article pour vous parler de sa seconde vie serait profitable pour ma communication et peut être, pour VOS hydrolats foutus.

Allez bisous !

(le prochain article, je vous explique comment je recycle mes bains de pieds !)


Articles similaires

Derniers articles

L'achillée, l'herbe du guerrier

Ne jetez plus vos hydrolats périmés

l'herboristerie sacrée